LAVAREDO : ils y sont

Denis Brousse, Michel Gauthey, Jean-Claude Aquilo, Christophe Blanchet et Thierry Bresson sont dans les dolomites et participent à la course mythique du Lavaredo Ultra Trail :  119km et 5850 mètres de dénivelée.

Après 10 heures de course ils sont encore tous là, Denis comme à son habitude est parti plus doucement , Jean-Claude, Thierry, Blanblan et Bill sont ensemble au deuxième ravitaillement.

Pour suivre les suivre c’est ici il suffit de sélectionner le point de passage et de faire défiler le classement sinon, les numéros de dossard sont : 216 (thierry),124 (JC),405 (bill), 188 (blanblan) et 218 (Denis)

Ce week end, il y a également Denis et Nath qui participent au cross du Mont Blanc, Bon courage Nathalie ça va le faire …..

Publicités

Crocofolies resultats

Encore un belle course des trailers du Dijon Triathlon ce dimanche à Fontaine les Dijon

Sur le 24 km 91 classés
1er Benjamin PETITJEAN 1h39’19
8ème Denis ROYET  1h48’23 3èem V1
67ème Dominique MILOU 2ème V3
75ème Laurent DAVID 2h36’24
76ème Pascal ROSA  2h36’25

Sur le 10 km 236 classés
1er Pierre-Jean ALIX 39’38
53ème René MARTIN 49’36 1er V3
70ème Marine AMMETER 51’06 1ère cadette

Les résultats complets et quelques photos (merci à Pascal)

P1020461 P1020498 P1020442 P1020460 P1020833 P1020900 P1020414

 

L’ambiguité des descentes en trail

Après ma galère dans la descente du Mont Veyrier (1200D-), j’ai cherché à comprendre pourquoi cette descente avait été si dure.

Après échange et lectures, il s’avère que la descente en trail révèle une véritable ambiguité, tout trailer avec un peu d’expérience vous dira que le plus difficile en trail c’est le descente, alors pourquoi, lors de la préparation d’une course, pour la phase d’analyse du parcours on ne regarde que le D+ et pour la phase préparation, lors des entraînements, les descentes sont plus utilisées comme récupération plutôt qu’en véritable exervice.

3 raisons expliquent pourquoi descendre est plus compliqué que monter :

  • Psychologique : ce paramètre est très variable suivant les trailers (ceux qui ont suivi bill dans une descente ont pu le mesurer), les chutes ou entorses passées peuvent plus ou moins freiner.
  • Physiologique : une descente à plus de 10% génère des forces d’impacts 50% plus élevées que sur le plat, la contraction excentrique (étirement) des quadriceps pour retenir le poids su corps génère également des traumatismes bien plus importants que sur le plat.
  • Technique : contrairement, la bonne lecture du terrain et l’adaptation de la foulée à la déclivité du terrain, nécessite un long apprentissage/

Comment travailler ce point faible de nombreux trailers?

Programmer des séances spéciale descente, ci dessous quelques exemples de 10 répétitions avec remontées au petit trot ou en marchant

  • choisir une pente faible (moins de 10%)  entre 100 et 200 mètres de longueur sans difficulté technique à descendre rapidement, c’est la pente idéale pour consommer le moins d’énergie en allongeant la foulée.
  • Sur une pente plus inclinée (de 15 à 20%) toujours sans pièges, descendre en raccourcissant la foulée , en pensant bien à descendre son centre de gravité, (plus la pente est raide, plus le centre de gravité doit être abaissé) et en faisant bien attention de poser le pied à plat. Exemple de baisse du centre de gravité et du pied bien à plat sur la photo ci-jointe. SAM_2945
  • Sur une pente plus technique (racines, pierres), en ayant bien adapté son centre de gravité à la déclivité pour travailler la lecture du terrain et ainsi anticiper au mieux les appuis.

Bonnes descentes  à tous, et n’hésitez pas à partager vos connaissances qui compléteraient ce billet en postant un commentaire.

Trail du Grand Val – Résultats

3 membres du club étaient ce dimanche à Volnay pour participer au trail du grand Val organisé par Bourgogne Esprit Nature.

Malgré la chaleur à laquelle personne n’est encore habitué les résultats sont plus que satisfaisant

Sur 83 classés

1er Baptiste PETIN 1h16’41 (CSA S11 RT AUXONNE)
3 ème Mickael CLARINARD 1h22’38
6 ème Quentin ANTOINE 1h26’11
42 ème Jean-Claude AQUILO 1h53’34

Les résultats complets

TransjuTrail Résultats

Petit résumé de la course sur laquelle tristan et Julie portaient les couleurs de Dijon Triathlon.

Conditions météo idéales (d’après les organisateurs : les premières comme cela depuis 7 ans que cette course existe !) : temps sec, alternance nuages / soleil, bonne température. Du coup vue magnifique sur le lac Léman et Genève en haut de la Dole ainsi que sur tout le second plateau du Jura (en même temps c’est un franc-comtois qui parle).

Montées (2 pistes noires) ET descentes  un peu rudes … heureusement que ce n’était pas humide !

1 originalité pour les 23 km, un départ femmes 10 mn avant le départ hommes.

Julie a mis 3h15 et moi 3h27, chacun étant content de son temps … mais aussi d’être arrivé !

En résumé : très belle course avec des dénivelés et des chemins plus représentatifs de moyenne montagne que ce que nous pouvons trouver autour de Dijon … et heureusement qu’il ne pleuvait pas, certaines descentes doivent être très dangereuses quand c’est humide !

Tristan.

Les résultats complets 

 

Maxi Race à Annecy

Quatre coureurs du Dijon Triathlon étaient ce week-end à Annecy pour la Maxi Race.

Manue, Laurent et Pierre-Yves sur la XL Race tour du lac d’Annecy en deux étapes :

  • le samedi d’Annecy à Doussard  en passant pas le Semnoz (43 km 2500D+)
  • le dimanche de Doussard à Annecy en passant par le chalet de l’Aulp et le mont Veyrier (43km 2800D+),

Marc a participé à la Marathon Race sur le même parcours que la deuxième étape de la XL Race.

Résultats : un parcours de toute beauté, une météo idéale et un dénivelé difficile pour les trailers de la plaine.

Pierre-Yves n’a pas uniquement profité des paysages puisqu’il termine 37ème sur une course relevée (37/344 en 11h25 5h48 et 5h37). Laurent (217/344 en 15h02 7h31 et 7h30)  et Manue (314/344 en 17h36 8h56 et 8h40) ont également bien géré pour terminer frais comme des gardons et Marc termine avec le sourire 551ème  (551/1181 en  7h06). Objectifs atteints

Les résultats complets

Quelques photos

IMG_1916 IMG_1946 IMG_1869 IMG_1884

UTCO Résultats

Ce samedi 31 mai, conditions idéales pour participer aux trails de la Côte d’Or à Marsannay. Tout était bien, des parcours qu’on redécouvre parce qu’ils empruntent et recomposent des portions de sentiers sur lesquels on a déjà couru à différentes occasions, le sol était souple grâce aux pluies des jours précédents, des passages techniques, d’autres plus roulants, le soleil était radieux,… sauf que pour aller courir, il ne fallait pas se tromper de sentier. Or le balisage au Km 3-4 faisait défaut ou du moins, il aurait fallu un signaleur à ce poste. Nombreux sont les coureurs du 29 comme du 45 qui sont partis dans de mauvaises directions, ont fait des tours et des détours et pris des sentiers non balisés pour reprendre le bon tracé. Il aurait vraiment fallu un signaleur, mais comme le dit Balouche, « balizer », c’est un savoir faire qui ne s’improvise pas.

Dijon Triathlon avait des coureurs sur l’UTCO 105 Km (chapeau bas et bravo à tous pour la performance), sur le trail des Hautes Côtes 45Km, le trail des Vignes 29Km et sur le trail de Marsannay 15Km.

Ci dessous, les résultats concernant les coureurs du club (en espérant n’avoir oublié personne) mais l’ensemble des résultats peut être consulté sur le site de l’UTCO : http://www.ultratrail21.com/inscription-et-resultats.html

 

UTCO 105 Km 201 classés

1er : Fréderic DESPLANCHES 9h40 58
9 Denis ROYET 12h22 33
55 Antonio BORGES 16h00 57
70 Thierry BRESSON 16h40 54
71 Christophe BLANCHET 16h40 55
72 Michel GAUTHEY 16h40 56
194 Cedric EYRAUD 18h21 37

Trail des Hautes Côtes : 45 Km  215 classés

1er Emmanuel DAVID 3h38
31 Sami FERDJANI 4h43
X Denis BROUSSE7h16

Trail des Vignes 29 Km  259 classés

1er Fabrice LEQUERRE 2h36 12
34 Christian STEINBERG 2h50 40
67 Dominique MILOU 3h07 58   (1er VH3)
212 Philippe BALIZET 4h02 03

Trail de Marsannay 15 Km   413 classés

1er Paul BOMPY 1h10 51
55 Benjamin LAPORTE 1h28 53