L’ambiguité des descentes en trail

Après ma galère dans la descente du Mont Veyrier (1200D-), j’ai cherché à comprendre pourquoi cette descente avait été si dure.

Après échange et lectures, il s’avère que la descente en trail révèle une véritable ambiguité, tout trailer avec un peu d’expérience vous dira que le plus difficile en trail c’est le descente, alors pourquoi, lors de la préparation d’une course, pour la phase d’analyse du parcours on ne regarde que le D+ et pour la phase préparation, lors des entraînements, les descentes sont plus utilisées comme récupération plutôt qu’en véritable exervice.

3 raisons expliquent pourquoi descendre est plus compliqué que monter :

  • Psychologique : ce paramètre est très variable suivant les trailers (ceux qui ont suivi bill dans une descente ont pu le mesurer), les chutes ou entorses passées peuvent plus ou moins freiner.
  • Physiologique : une descente à plus de 10% génère des forces d’impacts 50% plus élevées que sur le plat, la contraction excentrique (étirement) des quadriceps pour retenir le poids su corps génère également des traumatismes bien plus importants que sur le plat.
  • Technique : contrairement, la bonne lecture du terrain et l’adaptation de la foulée à la déclivité du terrain, nécessite un long apprentissage/

Comment travailler ce point faible de nombreux trailers?

Programmer des séances spéciale descente, ci dessous quelques exemples de 10 répétitions avec remontées au petit trot ou en marchant

  • choisir une pente faible (moins de 10%)  entre 100 et 200 mètres de longueur sans difficulté technique à descendre rapidement, c’est la pente idéale pour consommer le moins d’énergie en allongeant la foulée.
  • Sur une pente plus inclinée (de 15 à 20%) toujours sans pièges, descendre en raccourcissant la foulée , en pensant bien à descendre son centre de gravité, (plus la pente est raide, plus le centre de gravité doit être abaissé) et en faisant bien attention de poser le pied à plat. Exemple de baisse du centre de gravité et du pied bien à plat sur la photo ci-jointe. SAM_2945
  • Sur une pente plus technique (racines, pierres), en ayant bien adapté son centre de gravité à la déclivité pour travailler la lecture du terrain et ainsi anticiper au mieux les appuis.

Bonnes descentes  à tous, et n’hésitez pas à partager vos connaissances qui compléteraient ce billet en postant un commentaire.

Publicités

4 réflexions au sujet de « L’ambiguité des descentes en trail »

  1. Bon, on va bosser les descentes, cette été!!!
    RDV dans le Val Suzon ou les combes de Marsannay une fois par semaine à la place du mardi sur piste?
    Pour la photo, elle a été prise au Buet, au dessus de Chamonix, non?…une belle grimpette pour s’entrainer, en tout cas.
    Lolo

  2. En effet le descente est une discipline en soi. Rien ne sert de monter fort sans bien descendre.
    Bien négociée, une descente ne doit pas faire plus mal qu’une montée.
    Pour cela, il faut bien préparer sa position: les pieds sont posés à peine plus écartés que pour une foulée classique, les épaules sont relâchées, et les coudes écartés, ce qui facilite l’équilibre. Ceux qui ont eu le plaisir de conduire une Mobylette (pas une Malagutti) peuvent reproduire cette position.
    S’accrocher aux branches fait remonter le centre de gravité et peut provoquer des glissades.
    Il faut s’entraîner à anticiper les deux ou trois prochains obstacles en mémorisant les premiers. On doit pouvoir ainsi courir comme si l’on était sur le plat….
    Tout en restant concentré sur l’adhérence, le pied ne doit rester en contact avec le sol que le moins de temps possible.
    Enfin, il faut débrancher et envoyer le steak!
    Prudence, prudence…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s